DOSSIER DES LATINISTES

Sommaire

1. Page d'accueil

2. Plan du site

3. Forum (s'ouvre dans une seconde fenêtre)

4. Présentation de l'Option spécifique latin

5. Poursuivre le latin au Gymnase

6. Documents relatifs aux moyens d'enseignement

7. Répétiteurs et didacticiels sur "Révolution"

8. Le Latin expliqué

9. Textes latins

10. Balades littéraires

11. Le péplum, roi du 7e art

12. Des images en freeware

13. Le grec et le latin des "fils de pub"

14. Place aux jeunes !

15. Le coup de coeur du libraire

16. Aperçu bibliographique

17. Construire un exposé

18. Une galerie de projets...

19. Récréations latines

20. Balades archéologiques

21. Le Musée romain de Lausanne-Vidy

21.1 Exposition permanente
21.2 Dédale : une exposition à la rencontre des gens...
21.3 Jeux de mots : archéologie du français
21.4 Les Murs murmurent : Graffitis gallo-romains
21.5 Déçus en bien : surprises archéologiques

22. Scripta manent !

23. Quelques liens qui mènent à Rome...

24. La dernière mise à jour du site

 

 

 

 

[Retour en haut de page]

Balades littéraires

Trois "Dialogues des morts" de Fénelon (1651-1715)

Fénelon fit de brillantes études et prêcha, dit-on, dès l'âge de quinze ans. Chargé de diriger un Etablissement religieux, il écrivit en 1687 un Traité sur l'éducation des filles. Il estimait celles-ci tout aussi dignes que les garçons d'accéder pleinement à l'instruction et à la culture. Nommé archevêque de Cambrai, il fut le précepteur du duc de Bourgogne, petit-fils de Louis XIV.

Dans ses Dialogues des morts, pour faciliter la tâche de son royal élève, il imagine (à la façon de l'auteur grec Lucien) que des héros de l'Antiquité se retrouvent aux Enfers et y lient conversation. Les plaisanteries et le ton enjoué font mieux passer la leçon d'histoire et de morale... Mais on devinera derrière les propos badins des interlocuteurs toute une philosophie politique que Fénelon souhaitait inculquer au jeune dauphin pour qu'il devienne un bon roi. Volontairement sévère à l'égard des grands hommes du passé, le prêtre dénonce les corruptions politiques et les excès du pouvoir absolu! Ce qui lui vaudra, pour finir, la disgrâce de Louis XIV... En fait, le duc de Bourgogne ne devait jamais régner, car il mourut à 30 ans, lors de la grande épidémie de 1712.

Dialogue de César et Alexandre

Dialogue de Pompée et César

Dialogue de Cicéron et Auguste

 

"Promenades dans Rome" de Stendhal : Le Colisée (1829)

Il s'agit d'un journal de voyage écrit au jour le jour, d'un premier jet, sans prétention littéraire - donc d'accès aisé -, et néanmoins tout imprégné de la verve enjouée d'un grand écrivain romantique du XIXe...

Même si l'archéologie a considérablement évolué depuis deux siècles, les réflexions de Stendhal, inspirées par un désir de synthèse et de compréhension globale de l'Antiquité ainsi que du monde en général, peuvent nous aider, nous aussi, à ordonner, à intégrer en nous-mêmes nos connaissances de façon cohérente...

Le Colisée